38 000 abonnés pour les voitures électriques d’Autolib

Posté le 16 octobre 2012 by Economie Nouvelle

L’Autolib se porte bien ! Avec 38 000 abonnés dont 13 600 à l’année, l’offre de voitures électriques en self service semble avoir trouvé son public en Ile-de-France. Seul le contentieux avec EuropCar qui revendique la marque Autolib semble pouvoir assombrir le tableau dépeint par Vincent Bolloré . En effet avec trois ans d’avance sur le business plan initial tout roule…

1 384 véhicules immatriculés

Le groupe de Vincent Bolloré illustre à la fois le vrai démarrage des véhicules électriques avec 1 384 véhicules immatriculés depuis le début 2012 mais aussi la faiblesse du marché actuel puisque les Autolib représentent 32% des immatriculations françaises de véhicules électriques !

Une rentabilité à 50 000 abonnés annuels

avec 13 600 abonnés annuels, près du tiers du chemin est accompli vers la rentabilité de l’opération. Mais pour espérer qu’une telle croissance puisse se poursuivre, il va falloir étendre le réseau. Paris est déjà bien couvert, il incombe alors de poursuivre le maillage des communes limitrophes, notamment à l’est afin d’ouvrir réellement le système à tous les franciliens.

Un autre point très attendu serait l’implantation de station Autolib dans les grands aéroports parisiens que sont Charles de Gaulle et Orly. Cela fournirait une vrai incitation pour le système, mais évidement, on peut comprendre l’ire des taxis sur ce point.

Une entrée en bourse fin 2013 ?

Vincent Bolloré a fait part de sa volonté de mettre en bourse son activité batteries et véhicules électriques fin 2013. Bolloré Blue Solutions devrait ainsi mettre 10 à 20% de son capital sur le marché

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.