Catégorie | Actualité, Analyse, Finance

Tags |

Quel modèle économique pour le streaming ?

Posté le 12 juin 2014 by Economie Nouvelle

so-music-logoDes auteurs qui se plaignent de ne pas recevoir assez d’argent et des sites de streaming légaux qui n’arrivent pas à couvrir leur coûts… C’est l’équation économique difficile qui fait que les services de streaming doivent trouver de nouveaux modèles pour croitre, comme par exemple, cette alliance en le site de streaming d’Universal et la Société Générale.

So Music

Exemple de ce type de partenariat, la carte bleue So Music de la Société Générale qui permet à son porteur, la population des 18-30 ans est tout particulièrement visée, d’accéder en streaming illimité au catalogue du studio Universal qui possède un beau répertoire.

Ce modèle d’alliance présente un atout considérable pour les services de streaming, qu’ils soient directement issu d’un lablel comme c’est le cas pour Universal ou indépendant, celui d’obtenir « instantanément » une audience qui aurait été très longue à générer par une croissance purement organique. Cependant, un tel arrangement se fait au dépend de la rentabilité par utilisateur, acheter des milliers, ou millions, de compte en simultané donnant évidement quelques avantages de négociations à l’acheteur !

Un procédé loin d’être nouveau

ajouter un accès en streaming à un autre service n’est pas une nouveauté en soit, on se rappellera de toutes les offres similaires offertes par les opérateurs télécoms. Cependant, si dans les faits, les consommateurs utilisent justement ces services sur leur téléphone, le concept de bundle avec une carte bancaire est plus original.

La fin de la vente au détail pour les services de streaming ?

la vrai question qu’il convient alors de se poser est celle de l’avenir de la vente au détail pour les services de streaming. En effet, un utilisateur qui bénéficie de l’accès gratuit, ou tout du moins compris dans le cadre d’un autre contrat n’est plus un consommateur direct. Or il n’est pas très dur d’imaginer que la quasi intégralité des consommateur de streaming ont au moins soit un téléphone portable soit une carte bleue… ainsi la généralisation de ce type de partenariat pourrait dans un futur pas si lointain réduire nombre de service de streaming à un rôle de marque blanche…

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.