Catégorie | Actualité, Informatique

Smarterer tue le CV avec le recrutement par les compétences

Posté le 10 juillet 2012 by Economie Nouvelle

Le marché du recrutement en ligne est décidément plein de surprises ! Alors que de nombreux acteurs bataillent pour avoir leur part du gâteau du lucratif business du recrutement en ligne une nouvelle startup Smarterer déboule avec un concept nouveau, se passant du CV !

Jusqu’à présent, les ténors du milieu, LinkedIn, BranchOut, Monster et autres se battaient tous autour de votre CV à l’aide de votre graphe social pour certains, d’algorithmes de compatibilité pour d’autres mais toujours autour de l’indémodable CV. Smarterer lui fait complétement fi de cela et se concentre uniquement sur les compétences des candidats.

Des tests, des tests et encore des tests

Pour ce faire, Smarterer se base sur des tests très courts prenant la forme de QCM et évaluant plus de 500 compétences diverses, de la maitrise d’une langue à un langage de programmation ou bien encore du marketing. En 60 secondes chrono, vous êtes catégorisé comme « débutant », « familier », « compétent », « expert » ou « maître » d’un domaine particulier. Il est ainsi aisé de prouver toute la palette de compétences dont vous disposez.

Point intéressant, les scores s’effritent avec le temps, il faut donc repasser régulièrement (moins de 3 mois d’après le site) les tests pour montrer que l’on maitrise toujours un sujet.

Vers la fin des Assessment Center ?

en généralisant ces tests de compétences de base, Smarterer va-t-il sonner le glas des redoutés Assessment Center ? derrière cet anglicisme, se cachent des journées de tests divers dont les grandes entreprises – en particulier anglo-saxonnes – sont très friandes. Les nombreux candidats sont invités à se soumettre à un certain nombre de tests (parmi lesquels anglais, et maths en général) afin de procéder à un premier écrémage.  Cela est couteux en temps et en argent pour les départements RH qui pourraient voir dans Smarterer un moyen de sélectionner à la source les meilleurs candidats.

Un outil efficace pour les PME ?

mais ce sont probablement les PME qui ne disposent pas de départements RH dédiés qui peuvent le plus bénéficier de ce concept. Plutôt que d’externaliser complètement le recrutement, de tels outils peuvent simplifier le processus tout en permettant de sélectionner les meilleurs candidats.

Les limites du système

malgré ses avantages, Smarterer est bien limité de part sa conception même, uniquement sur Internet. En effet, rien ne vous empêche de tricher en demandant à un ami expert de passer l’examen à votre place… de même peut-on réellement quantifier certaines compétences aussi rapidement ?

En tout cas, Smarterer connait un développement prometteur. Depuis fin 2010 ce sont près de 10 millions de réponses aux questions posées qui ont été soumises et un deuxième tour de table vient d’être bouclé par la startup auprès de True et Google Ventures.

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.