Catégorie | Green Tech

La technologie au secours des économies d’énergies

Posté le 31 juillet 2017 by Economie Nouvelle

L’énergie la moins chère et la plus verte est celle qu’on ne consomme pas ! Partant de ce principe, le secteurs des économies d’énergies est en plein boom et les technologies innovantes viennent apporter leur aide.

Le solaire se fond dans le décors

Souvent décrié pour leurs côté peu esthétique – notamment sur les toitures – les panneaux solaires comptent bien s’imposer. Au-delà des améliorations de rendement et donc de la rentabilité de l’opération, c’est par le visuel et une bonne intégration que se distinguent les panneaux solaires nouvelles génération. Le meilleur exemple est probablement celui des « tuiles solaires » de l’entreprise américaine Tesla. Ces dernières, imitent à la perfection des types de toitures variés (ardoise, tuile…), elles sont si discrètes que lors de la présentation à la presse, devant une maison aucun des journalistes présents n’avait remarqué ce toit nouvelle génération !

Conserver l’énergie

En plein été, la consommation d’une climatisation peut vite faire s’envoler une facture d’électricité. L’isolation du soleil est donc la meilleure manière de s’en prémunir. Cela passe par l’utilisation d’un store de fenêtre sur chaque surface vitrée exposée au soleil qui peut être couplée avec des vitrage pourvus de filtres infra-rouge. Ces derniers sont également utiles l’hiver car ils empêchent la chaleur de s’échapper.

L’internet of things à la rescousse

L’IoT (internet of things) vient aussi apporter sa pierre à l’édifice. Les thermostats connectés pilotent les chauffages avec précisions pour éviter les gaspillages. De leur coté, les prises intelligentes empêchent la consommation en veille des appareils et les réveillent au bon moment. Même le simple pommeau de douche peut devenir connecté et nous informer en changeant de couleur d’une utilisation d’eau excessive tout en permettant un suivi sur la durée.

Des entreprises comme Qarnot computing installent pour leur part des radiateurs munis de processeurs et utilisent ainsi la chaleur dégagée par les calculs informatiques pour chauffer les appartements plutôt que de payer de gigantesques climatisations dans des datacenters.

Laisser un commentaire