Catégorie | Actualité, Média

Tags | ,

Amazon permet à ses lecteurs d’écrire les suites de leurs livres favoris et de les publier sur Kindle

Posté le 27 juin 2013 by Economie Nouvelle

Amazon-Kindle-Worlds-fan-fiction Amazon ne compte pas s’arrêter dans sa domination des livres numériques ! Et pour l’aider, rien de tel que de faire appel aux fans les plus loyaux des grandes séries romancières. En lancant Kindle Worlds, Amazon permet aux fans de roman de publier des fan fiction,  c’est à dire des œuvres basées sur ouvrage existants (suite de livre, histoire reprenant des personnages ou un univers existant…) et de les publier de manière numérique sur Kindle contre rémunération.

Le concept Kindle Worlds

Kindle worlds encourage donc les fans de certains ouvrages à écrire des oeuvre basé sur ces univers et à les publier ensuite sur Kindle. Les écrits produits seront donc vendus comme n’importe quel autre livre Kindle et assure également à chaque fan la légalité de sa production. En effet, on ne peut reprendre librement des personnages ou un univers existants. D’un point de vue technique, les apprentis auteurs sont encouragés à produire au moins 5 000 mots, 10 000 étant plutôt le palier recommandé.

kindle-worlds-amazon

La gestion des droits

Amazon de son côté se charge d’obtenir l’accord des détenteurs des droits des livres qui servent d’inspiration. La firme a ainsi déjà obtenu l’accord de Warner Bros pour les franchises de Gossip Girl, Pretty Little Liars ou encore The Vampire Diaries mais également de Valiant Entertainment, célèbre outre Atlantique pour ses comics.

Aspect financier

Les propriétaires des droits originaux sont rémunérés pour chaque fan fiction vendue, même si le pourcentage n’est pas connu. Cependant, c’est bien Amazon qui détiendra les droits sur ces fan fiction. Quant aux fans ils toucheront 35% de chaque vente si leur nouvelle fait plus de 10 000 mots, 20% si elle fait entre 5 000 et 10 000 mots.

Amazon contribue donc à faire tourner en circuit fermé son magasin Kindle grâce à ces “exclusivités” et assoit encore plus sa domination. Gare cependant à la gestion des droits d’auteurs qui pourrait refroidir les ardeurs de certains fans.

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.