Comment auto-publier son livre avec Kindle Direct Publishing d’Amazon

Posté le 09 octobre 2011 by Economie Nouvelle

Suite au lancement de sa boutique d’ebook en France, Amazon a également lancé un service qui, bien que passé plus inaperçu, est très important : il s’agit de son service d’auto-édition d’ebook. Amazon permet ainsi aux écrivains accomplis ou aux auteurs amateurs de publier par eux-même leurs œuvres sous la forme de livres numériques et d’être vendues sur la plateforme d’Amazon. Ils seront ainsi accessibles non seulement aux possesseurs de Kindle, le lecteur d’Amazon, mais également à tout un chacun via les applications Amazon pour Smartphone et tablette ainsi que directement sur le web via le Cloud Reader du géant de la vente en ligne.

Kindle : liseuse sans fil sur Amazon

Amazon permet donc de mettre en vente un ebook  dont on est l’auteur sur les versions française, américaine, anglaise et allemande du site. Plus intéressant, Amazon offre deux taux de redevance aux auteurs, un taux de 35% et un taux de 70% pour les achats réalisés par des clients domiciliés dans un certain nombre de pays dont la France (la liste complète ici). Le taux de 70%, plus attractif à première vue, donne lieu à quelques contreparties. Par exemple, le taux de redevance s’applique sur le prix du livre auquel on retranche des coûts de livraison dépendant de la taille du fichier. Ceux-ci sont de 0,12 euro par Mo pour le site français. De plus l’auteur ne peut refuser que son ouvrage soit disponible pour le programme de prêt qui autorise un acheteur à prêter son livre à un autre lecteur, alors que cette option lui est offerte s’il opte pour le taux de redevance le plus faible.

Amazon compte bien proposer les ouvrages au meilleur prix pour le consommateur. C’est pour cela que si l’auteur opte pour les 70% de redevance sur son ouvrage il devra « établir et ajuster le Prix Conseillé afin qu’il soit inférieur d’au moins 20 % au prix conseillé de tout autre canal de vente proposant une édition numérique ou physique du Livre Numérique ». Notons également qu’Amazon applique une TVA de 15% aux ouvrages (le taux en vigueur au Luxembourg).

Amazon accepte un grand nombre de formats de livres pour l’importation de manuscrits : Word (.doc seulement), ePub (.epub), Texte brut, MobiPocket (.mobi ou .prc), HTML compressé (.zip), PDF. Le futur éditeur de monsieur et madame tout le monde offre également différents tutoriels pour réussir votre mise en page.

Si l’on peut légitimement penser que le Kindle d’Amazon se vendra bien dans nos contrées au vu de son historique aux USA, le succès de ce service d’auto-édition est moins assuré. Les auteurs seront-ils au rendez-vous, attirés par un taux de redevance attractif et une plus grande liberté éditoriale ? Les auteurs professionnels sauteront-ils le pas aussi facilement que les amateurs ? Nous vous tiendrons au courant de l’évolution du service et vous pouvez retrouver nos réflexions sur l’auto-édition dans un de nos articles précédents.

5 Commentaires de cet article

  1. gacha Dit:

    desire publier un ouvrage numerique sur les cuisines africaines

  2. gacha Dit:

    en particulier ouvrage sur les cuisines angolaises

  3. UnitedStasiofAmerica Dit:

    Vous oubliez de mentionner le racket fiscal organisé par Amazon: les entités résidant hors des US sont taxées de 30% au nom du droit d’auteur. Il faut remplir des tas de formulaires auprès de l’IRS américain, obtenir un numéro de contribuable…bref, une usine à gaz qui bénéficie à qui ???
    Pour rappel, Amazon fraude le fisc français, en plus !

  4. sun Dit:

    pourquoi déposer son oeuvre sur amazon? de toute façon torrent 411 copiera votre e-book et le repassera gratos… si vous n’avez pas de tunes pour l’éditeur, écrivez le livre sur word/openoffice, transformez le en pdf, faites un screen de la première page et proposez-le à la vente sur des sites en ligne moyennant une petite commission pour le webmaster + affichez celui-ci sur facebook, twitter et autres réseaux francophones… Ensuite quand vous aurez les moyens, vous pourrez le faire imprimer et demander un n° D’ISBN…
    Perso moi j’ai vu des livres sur amazon être systematiquement contrefait en d’autres langues… c’est déjà difficile de protéger sa propriété intellectuelle en europe, alors n’allez pas faire confiance aux ricains…

  5. [email protected] Dit:

    comment envoyer manuscrit d’un roman sur word et à quelle adresse
    pour édition numérique et papier y a-il un contrat ?

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.