Paiement par carte bancaire : GoPayment à l’assaut de Square

Posté le 29 août 2011 by Economie Nouvelle

Les petits commerçants, et les particuliers ont parfois besoin d’accepter les cartes bancaires comme moyen de paiements mais n’ont pas le volume nécessaire pour justifier une solution de terminal de paiement par carte bleue classique. C’est pour répondre à ce besoin qu’on été développés les solutions de Square et d’Intuit.

Ces deux entreprises offrent un produit similaire : un mini terminal de paiement qui se branche sur la prise jack audio d’un smartphone ou d’une tablette sous iOS ou Android et qui, couplé à l’app maison permet d’accepter les cartes bleues contre un pourcentage du prix de vente. Ce type de solution peut donc s’avérer extrêmement pratique pour un artisan ou même un particulier vendant le contenu de son grenier dans une brocante !

Pour encourager les gens à utiliser sa solution, Square offre son lecteur de carte gratuitement depuis longtemps et à depuis été imité par Intuit avec son GoPayment (sous la forme toute fois un achat ensuite remboursé). Les deux entreprises proposent un taux similaire : 2.75% pour Square, 2.70% pour Intuit en ayant éliminé complètement les frais fixes par transaction ce qui rend l’offre attractive pour les vendeurs ayant un panier moyen assez faible.

Là où Intuit marque des points dans la course pour la conquête de ce nouveau marché c’est au travers du partenariat que l’entreprise vient de signer avec Verizon le plus gros opérateur de téléphonie des USA. Les lecteurs GoPayment vont ainsi être vendus dans plus de 2 300 points de vente Verizon.

Ce type de moyen de paiement se développe rapidement aux USA mais n’est pas encore disponible en France. On imagine pourtant bien les multiples utilisations possibles qui peuvent en être faites dans un pays où l’usage de la carte bancaire est extrêmement répandu. Le marché étant encore vierge, Square et GoPayment se concentrent pour l’instant sur le marché américain, ce qui peux offrir la possibilité à un concurrent local de prendre de l’avance en France. Le réel test de viabilité économique sera le niveau de commission prise qui influencera beaucoup l’attractivité du produit au-delà de sa simplicité d’utilisation.

Ces terminaux de paiement sont une avancée qui permet à tout un chacun d’accepter les cartes bancaires de manière simple, mais ils ne bouleversent pas le modèle économique basé sur ces mêmes cartes. On peut donc imaginer dans un futur proche l’avènement d’un système de paiement entre particuliers complètement indépendant des cartes bancaires et ainsi moins couteux.

 

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.