Seedrs permet d’investir dans toutes les startups d’un incubateur

Posté le 21 novembre 2013 by Economie Nouvelle

Seedrs-LogoInvestir dans des startups est tentant pour beaucoup. Au-delà des aspects fiscaux que l’investissement dans des PME procure, de nombreuses personnes ont l’impression de contribuer à la réussite d’une entreprise innovante et de prendre part à une aventure entrepreneuriale. Pourtant investir en direct dans des startups peut être très risqué, en effet comment mesurer la pertinence d’un nouveau produit ou service dans un marché qu’on ne connait pas ou trop peu ?

Pour permettre à ceux qui n’ont pas toutes ses connaissances d’investir dans des entreprises prometteuse, Seedrs dont le président avait été interviewé sur Economie Nouvelle lance un nouvau produit permettant d’investir dans l’ensemble des startup d’une promotion d’un incubateur britannique.

WebstartSeedrs-Investissement-startup-concept

Webstart est le futur incubateur de Bristol dont les 10 startups constitueront le fond en question. Celles-ci n’ont pas encore été sélectionnées mais bénéficierons d’un coaching et d’aide d’expert pendant les dix semaines où elles seront hébergées dans les locaux de WebStart. Elle recevront également une somme de 15 000 livres en échange de 10% de leur capital.

Diversifier le risque

Le fond composé par Seedrs est donc original car les investisseurs ne savent pas encore quelles seront les startups sélectionnées ! La somme à réunir pour financer les 10 élues est donc de 150 000 livres et les investisseurs pourront bénéficier des crédits d’impôt au titre du programme anglais Seed Enterprise Investment Scheme (SEIS). Le point intéressant est de permettre de diversifier son risque en investissant simultanément dans 10 startups mais via une structure très différentes des FCPI qu’on peut trouver en France.

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.