Catégorie | Analyse, Finance

Comment investir dans des startups aux USA

Posté le 07 janvier 2013 by Economie Nouvelle

Silicon Valley, le terme fait rêver beaucoup de monde de ce côté de l’Atlantique et nombreux sont ceux qui préfèreraient investir dans une startup américaine que dans une assurance vie. La nouvelle offre d’AngelList permet aux investisseurs – même étrangers  – d’investir facilement dans des startups prometteuses des sommes démarrant à seulement 1 000$ soit environ 750€ !

AngelList

AngelList est un service américain qui met en relation des startups à la recherche de fonds et des investisseurs potentiels. Le site à récemment dévoilé AngelList Invest en partenariat avec le broker-dealer SecondMarket qui permet à des particuliers d’investir des sommes aussi faibles que 1 000$ par startup.

L’aide d’un investisseur confirmé

Pour chaque investissement dans une startup, il doit y avoir au moins un investisseur confirmé qui s’occupera de négocier les termes de l’opération. Tous les petits investisseurs bénéficieront alors des termes négociés par celui-ci. Ces investisseurs confirmés (actuellement au nombre de 5 000) ont déjà effectué au moins 2 deals via AngelList et ont un profil consultable sur AngelList permettant de se faire une opinion sur leurs compétences et leurs stratégies d’investissement.

En pratique…

En pratique pour tout nouveau deal, le partenaire d’AngelList, SecondMarket créera une LLC (Limited Liabilities Company) dans laquelle chaque investisseur aura une part et c’est cette LLC qui prendra une participation dans la startup. Cela évite aux startups d’avoir à gérer un nombre trop important de contacts. D’autant plus qu’avec un  montant typique visé de 150 000$ ce sont potentiellement 150 personnes qui peuvent investir !

Tout en ligne

Toute la procédure peut être faite en ligne grâce à la suite « Docs » lancé par AngelList à l’automne dernier qui donne accès à des documents contractuels standardisés (dont la fameuse Term Sheet) et permet de signer numériquement ou encore de faire les virements. Les petits investisseurs ont accès à des informations mises en ligne pour eux mais sont relativement passifs puisqu’ils ne peuvent pas directement interagir avec la startup.

Risky Business

Attention toutefois si vous envisagez d’investir dans des startups, aux USA ou ailleurs. Ces investissements sont extrêmement risqués et vous pouvez à la fois dénicher le nouveau Facebook comme perdre tout le capital. D’où l’intérêt d’une offre comme celle d’AngelList qui permet de répartir sur un grand nombre de startup la mise minimum de 1 000$ soit environ 750€ pour réduire le risque.

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.