Catégorie | Actualité

Tags |

42 l’école sans diplômes des génies de demain ?

Posté le 01 octobre 2013 by Economie Nouvelle

ecole-42-nielOn a beaucoup entendu parler de 42, l’école post bac fondée, entre autre, par Xavier Niel le bien connu patron de Free. Si certain crient au génie, de nombreuses personnes s’interrogent sur cette école et sur son mode de fonctionnement si particulier. Alors 42 pallie-t-elle à un manque du système scolaire français, en particulier dans le domaine de l’informatique ? Ses élèves auront-ils les jobs de rêve que certains médias leur voient déjà promis ?

Une école sans diplôme

A quoi servent les diplômes dont on ne fait rien ? A quoi sert une licence en lettre pour devenir codeur quand c’est la compétence plus que le diplôme qui définit la vraie valeur ajoutée d’un employé ? C’est indéniablement une des questions que fait se poser 42. Pas de diplôme ici donc, mais un certificat. Après tout est-ce forcément plus mal ? Dans un domaine comme le développement informatique, et contrairement à d’autres type de travail, un excellent codeur peut facilement être deux, trois, dix fois plus efficace qu’un collègue médiocre ou même moyen et ce au sens littéral du terme. Essayer de faire la même arithmétique avec des métiers manuels par exemple serait plus difficile !

Dev web ou Admin Système ?

Il faut bien dire que 42 ne vise pas à révolutionner l’ensemble du système éducatif français, mais bien à former des jeunes (et des moins jeunes, les mille étudiants accueillis ont entre 18 et 30 et le sont sans conditions de diplôme) aux métiers de l’informatique et du web. Le code est donc la base de tout dans cette école où se préparent à prendre leur poste les futurs développeurs d’applications pour smartphone, où on devient administrateur système ou bien encore concepteur d’algorithmes.

42-ecoleLa piscine

Si l’école ne fait payer aucun frais de scolarité, il faut tout de même être très motivé: Après une inscription administrative sur le site de l’école, il faut passer deux phases de sélection. La première consiste en 8h d’épreuves en ligne  qui servent à évaluer la capacité à apprendre l’informatique même si aucun pré requis n’est demandé tout en testant la logique et le raisonnement.  Seconde étape : la piscine ! Les 1 000 candidats pré-sélectionnés se côtoient ainsi 15h par jour, 7 jours sur 7 pendant 1 mois. La séance d’août s’est ainsi terminée ce 7 septembre et 295 étudiants ont été sélectionné pour poursuivre l’aventure.

Une méthodologie originale

Plutôt que de suivre une méthodologie traditionnelle avec des cours magistraux et des travaux dirigés, 42 se base sur un concept de sink or swim: les étudiants ont des travaux de code à réaliser en groupe ou seul et doivent apprendre tout seul, y compris en cherchant par eux-mêmes sur internet ou en s’entraidant et partageant leur connaissance, c’est le concept de l’enseignement P2P: peer to peer ou collaboratif.

Quel avenir pour ces étudiants ?

Sans diplôme dans un pays qui en raffole, quel avenir pour ces jeunes ? Un excellent si on en croit les fondateurs de l’école qui pronostiquent que de nombreuses entreprises passeront outre cette absence de diplôme pour accueilli à bras ouverts les compétences et la motivation de ces élèves d’un nouveau genre. De plus, la pénurie actuelle de profils qualifiés sur des secteurs aussi critique pour les entreprises que l’administration réseau devrait jouer à plein pour 42 !

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.