Catégorie | Analyse

Tags |

Le business des cours entre particuliers

Posté le 26 avril 2013 by Economie Nouvelle

cup-of-teachLes habitudes de consommations ont évoluées. Désormais, plus que l’économie du produit, c’est l’économie de l’expérience qui prend le dessus. Ainsi le business des cours, si possible donnés de particulier à particulier est en forte croissance. Alors prêt à prendre des cours de jardinage auprès de votre voisin ?

Le concept

Le concept est simple, chacun d’entre nous dispose d’un talent bien personnel dans un domaine qui peut intéresser d’autres gens. Qu’il s’agisse de donner des cours jardinage, de bricolage ou encore des cours de pâtisserie, il y aura toujours des gens intéressés proche de chez vous.

Le business de la marketplace

C’est là qu’entrent en scène le business model de la marketplace, ou place de marché en français. Ces sites mettent en relation professeurs et futurs élèves et prennent totalement en charge la partie technique: gestion des réservations et prise de paiement. Ainsi que les éventuelles évaluations laissées par les élèves.

En échange de quoi, ces sites se rémunèrent via une commission de l’ordre de 20% sur le prix des cours.

De nombreux acteurs

Ce business model est très intéressant car il n’est pas très consommateur de ressources sur le plan technique, ainsi de nombreux sites se sont lancés et se battent pour que vous veniez chez eux lorsque vous êtes à la recherche d’un cours de photo paris. En effet, la difficulté de ce genre de business model est la masse critique à atteindre, tant en terme de clients (les élèves) que de fournisseurs (les professeurs) afin que ces deux catégories jugent la plateforme attractive.

Si pour l’instant en France Cup of Teach semble prendre l’avantage, aux USA, la bataille fait rage entre Skillshare, peoplestox, sidetour et autre Excursionist…

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.