Catégorie | Actualité, Média

Netflix en difficulté aux USA poursuit son développement à l’international

Posté le 28 octobre 2011 by Economie Nouvelle

Netflix continue de souffrir en bourse, alors que l’augmentation de ses tarifs et le fiasco de la séparation de sa branche DVD ont terni son image. La chute est rude pour l’entreprise donc l’action s’échangeait à près de 300 dollars cet été et qui ne vaut plus aujourd’hui qu’environ 80$. Le marché a réagit violemment à l’annonce par Netflix de la perte de plus de 800 000 clients sur le seul 3ème trimestre 2011 réduisant sa base d’abonnés à 23,8 millions. De plus Netflix a prévenu que ses résultats sur le dernier trimestre 2011 seraient plus bas que prévu.

Pourtant les résultats restent très encourageants, avec un chiffre d’affaire sur le trimestre de 822 millions de dollars en hausse de 49% d’un an sur l’autre et un bénéfice s’établissant à 62 millions de dollars, en hausse de 63%.

Alors que les USA représentent encore 97% du chiffre d’affaire, Netflix poursuit rapidement son développement international. En effet Netflix vient d’annoncer son arrivée début 2012 au Royaume-Uni et en Irlande. Netflix devra t y affronter Lovefilm, le concurrent local détenu depuis peu par son grand rival Amazon. C’est donc la première incursion de Netflix hors du continent américain. L’entreprise est déjà présente au Canada où elle a 1 million de clients, et s’est récemment lancée en Amérique latine.

Et pendant ce temps là, son concurrent Amazon annonce qu’il a signé un contrat de diffusion avec la chaine américaine TBS. Les abonnés américains de l’offre Prime d’Amazon auront donc accès à plus de 1 000 programmes de la chaine. Ce qui porte le catalogue d’Amazon à 12 000 vidéos, le double de ce que comportait l’offre à son lancement en février 2011.

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.