Catégorie | Actualité

Tags | ,

VTC : Uber explore des nouveaux modèles de prix

Posté le 25 octobre 2016 by Economie Nouvelle

uberpool-toyotaAlors que la guerre continue de faire rage entre VTC et Taxi dans la plupart des villes du monde et qu’au sein même des VTC, le leader Uber est constamment challengé, il lui faut explorer d’autre modèles de prix afin de garder une longueur d’avance et repousser les assauts de ses concurrents.

Upfront, pour des prix garantis

C’est un véritable changement de paradigme pour l’entreprise dont le fonctionnement était auparavant calqué sur celui des taxis, à savoir fournir au client le mode de calcul du prix (à la distance parcourue et au temps) et une estimation du prix, qui pouvait varier en fonction de l’itinéraire réel emprunté par le chauffeur et de la circulation. Avec « Upfront » lancé progressivement dans plusieurs villes américaines, Uber indique au moment de la commande et garantit le prix, quelque soit le parcours réel.
Cela permet au client de ne pas avoir de mauvaise surprise et encourage le chauffeur à prendre l’itinéraire le plus rapide. Cependant, il ne s’agit en rien d’une nouveauté dans le monde des VTC, SnapCar ou encore Chauffeur Privé fonctionnant déjà suivant cette logique.

UberPlus pour fidéliser la clientelle

uberpoolsous le nom d’UberPlus se cache un programme d’abonnement en test en ce moment à New York. Pour 200 dollars par mois, les abonnés pourront effectuer un nombre illimité de trajets en UberPool, le système de covoiturage selon Uber dans lequel plusieurs passagers allant dans la même direction partage un véhicule. Ce test est pour l’instant cantonné à l’île de Manhattan.

San Francisco, Seattle, San Diego, Miami, Boston ou encore Washington avait déjà vu se dérouler un test similaire mais dans lequel l’abonnement ne permettait que d’avoir accès à des trajets à tarifs réduits et non un vrai illimité. Cette offre si elle se concrétise vise directement Lyft, le concurrent principal d’Uber sur le marché américain.

Il sera intéressant de voir comment cette offre est adoptée par le public, car dans des grandes villes dotées d’un réseau de bus bien maillé et fréquent, cette offre ne diffère que peu de l’offre de transport public pour un coût largement supérieur. Dans des zones moins richement pourvues en transport en commun et plutôt péri-urbaine, cette offre devra là affronter les voitures individuelles.

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.