Catégorie | Actualité

Tags |

Apprentissage des langues: quand le net s’attaque aux voyages linguistiques

Posté le 14 août 2013 by Economie Nouvelle

australie-panneau-kangourouLes français ne sont pas bons en langues étrangères, voilà une phrase entendue mille fois. Et pour palier à ce manque, les parents avaient jusqu’à présent une solution simple: envoyer leur progéniture à l’étranger. Mais comme à son habitude, Internet chamboule tout et désormais de nombreuses solutions existent pour ceux qui préfèrent ne pas lever le nez de leur ordinateur ou abandonner leur Smartphone. Les solutions numériques tiennent-elles leurs promesses ?

Le tenant du titre

D’un côté, la méthode classique des séjours linguistiques à l’étranger a fait ses preuves. En immersion plus ou moins complète, bien forcé de sauter le pas et de parler ! Cependant, de tels séjours ont un coût certain, même s’il en est désormais proposés à tous les prix. Ainsi les plus petites bourses et les allergiques aux longs voyages peuvent même faire des séjours en immersion… France ! Les nombreux anglais qui s’installent en France accueillent ainsi des jeunes dans une vraie-fausse immersion.

Les nombreux challengers

Mais face à cette méthode classique, de nombreuses startups se lancent à l’attaque de ce marché prometteur. Et il y en a pour tous les goûts ! Des cours relativement classiques comme ceux proposés par Babel  aux simplissimes conversations via Skype avec des étrangers en passant par tous les nouveaux modèles d’apprentissage inspirés des jeux.

gamificationLa Gamification des langues

Pourquoi ne pas apprendre les langues à travers des jeux comme le propose SpeakiPlay ? Ou encore en regardant des séries ? La startup Fleex par exemple affiche des sous-titres modulables en fonction de votre niveau d’anglais, idéal pour faire la transition vers la VO pure et dure. Enfin des services comme Lingocracy créent des modules d’apprentissage basés sur le contenu de page web en langue étrangère permettant ainsi une immersion sur des sites Internet dont le contenu vous plait.

Ces nouvelles méthodes sont donc intéressantes et probablement plus complémentaires qu’en opposition avec des voyages. Qui en effet refuserait un séjour linguistique en Australie ?!

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.