Catégorie | Analyse, Finance, Technologie

Chambres d’hôtel sur internet: la jungle des réductions bidons, l’exemple VeryChic

Posté le 07 décembre 2012 by Economie Nouvelle

Capture d'écran du site VeryChic.com-60%, -70% -80% et parfois plus encore ! Bienvenue sur internet où de très nombreux acteurs, startups ou acteurs établis vous proposent des chambres aux meilleurs prix. Tous vous promettent la meilleure affaire du web, mais à y regarder de près, les réductions réelles sont loin des nombres affichés. Un exemple avec une offre de VeryChic qui nous plonge dans la jungle des réductions bidons.

Mise à jour du 18 décembre 2012: Cet article a été mis à jour, retrouvez les dernières pratiques douteuses de VeryChic en fin d’article.

92% de réduction !?

La remise tape à l’œil ! C’est le moins qu’on puisse dire. VeryChic, une jeune société parisienne spécialisée dans le haut de gamme illustre cet état de fait. Mais cet article est loin de vouloir jeter l’opprobre sur ce site très représentatif des pratiques générales du marché, il est utilisé ici comme exemple. De même vous pouvez faire le test sur les autres offres du site. C’est donc  ici une remise plus que conséquente que propose le site pour toute réservation de plus de 3 nuits chez Suites Avenue à Barcelone. Là où cela étonne plus c’est que la nuit est ainsi indiquée à 126€ au lieu de… 1500€ !

Une réduction réelle de… 5%

1 500€ la nuit pour louer un appartement de 55 m² à Barcelone, cela semble excessif, la preuve en est qu’en se rendant directement sur le site en question le même appartement aux mêmes dates nous est proposé directement à 132,50€ la nuit. VeryChic nous offre donc une remise réelle de 5%. C’est toujours appréciable, mais loin des 92% promis !

Comment fonctionne le système

C’est là le cœur du problème, VeryChic comme de nombreux sites du même genre contacte des hôtels et négocie un tarif pour ses clients (en plus de leur commission) et demande à l’hôtel quel est le prix « officiel » de la chambre afin de pouvoir calculer la réduction. L’hôtel donne alors un prix gonflé  de manière à montrer l’ampleur des efforts de promotion qu’il consent. Les sites vous répondront en général que l’hôtel leur donne ce prix et qu’ils n’y sont donc pour rien dans le calcul de la réduction. Ils sont néanmoins bien contents d’avoir des taux de réductions énormes à afficher car ceux-ci sont très efficaces pour attirer les clients potentiels.

Un marché de dupes

Sauf qu’il s’agit là d’un vrai marché de dupes. Des sites comme VeryChic expliquent se rendre sur place pour négocier les hôtels. Ils savent donc pertinemment que le prix donné par l’hôtel est gonflé. De plus dans un cas comme celui-ci, rien que la valeur absolue devrait interpeler tout bon commercial. 1500€ par nuit pour louer un appartement de 55 m² à Barcelone est un prix totalement délirant, et, quelqu’un du monde du voyage sait que ce chiffre est impossible.

Nicolas Clair, cofondateur déclarait ainsi dans une récente interview: « nous demandons à l’hôtel de nous donner des prix de 30 à 50 % inférieurs, voire parfois plus, sur le prix normal pratiqué » tout est dit, le prix normal pratiqué. Donc certainement pas 1 500€ la nuit…

La crédibilité auprès des internautes en jeu

Au final c’est la crédibilité des sites auprès des internautes qui est en jeu. Un client potentiel à qui on promet 1 374€ de ristourne par nuit et qui s’aperçoit qu’il n’économise que 6,50€ dans la réalité a de quoi se sentir floué et cesser de faire confiance au site en question. La question du tarif de référence est compliquée tant il est d’endroits sur le net où on peut trouver un même produit. Néanmoins se voiler la face n’est pas une bonne stratégie pour les sites qui risquent réellement d’écorner leur capital confiance.

Il appartient donc à tous les internautes de comparer les prix, au minimum avec les sites officiels des hôtels, afin de s’assurer d’avoir réellement déniché l’affaire du siècle.

Mise à jour du 18 décembre 2012:

Suite à la première publication de cet article, les « relations publiques » de VeryChic  ont contacté Economie Nouvelle pour « échanger sur [l]’article ». Malheureusement ils n’ont pas donné suite à cette proposition. Cependant cet article aura eu un effet intéressant, VeryChic a en effet modifié en toute discrétion le prix de base de l’offre qui servait d’exemple à cet article.

Changement de prix magique ?

Le prix « normal » est donc maintenant 275€ pour une réduction atteignant désormais 54%. Cette réduction est donc toujours aussi bidon puisque la remise réelle par rapport au prix pratiqué par l’hôtel est toujours seulement 5%…

Il est quelque peu désolant de voir VeryChic réduit à de telles manœuvres en coulisses. De plus une telle réaction à cet article pourrait faire penser à l’internaute lambda que VeryChic cherche à tromper intentionnellement ses clients sur la réalité des réductions réalisées. Là encore, c’est la crédibilité du secteur qui en prendrait un coup. 

9 Commentaires de cet article

  1. hôtel à nancy Dit:

    D’où l’importance de votre mise en garde pour les internautes qui ont la fâcheuse tendance à cliquer vite sans vraiment prendre le temps de regarder / comparer.
    Le temps… c’est pénible on vous l’accorde, ça change tout le temps 😉
    Prudence donc sur les réservations promos bidons, heureusement qu’il reste des hôtels sérieux…
    Bien cordialement,

  2. jmc003 Dit:

    Bonjour
    Je confirme la malhonnêteté de ce site qui fait des offres totalement bidon et qui bien entendu ne répond pas aux réclamations.
    Il faut que la communauté des internautes lutte contre ces sites d’arnaque.

  3. Chris67 Dit:

    Faites le test, allez sur le site et comparer le prix initial avec les prix affichés sur les sites des hôtels. Je l’ai fait pour 3 offres, et sur les 3 à chaque fois le prix initial est gonflé. Dans 2 cas sur 3 l’offre remisée et encore plus haute que le prix final de l’hôtel ou site concurrent (splendia pour ne pas les citer).

  4. Bidouche Dit:

    Un peu décue de lire votre article que maintenant. effectivement, j’ai déjà commandé plusieurs fois sur leur site. Je vous avoue que je n’ai jamais fait l’exercice de comparer comme vous le recommandiez et je le regrette déjà.

  5. Franck Dit:

    Bidon ce site de verychic. Ne pas réserver

  6. Alain Dit:

    Au delà des tarifs, vérifiez l’accès à vos données. En effet, il n’est même pas possible de modifier son adresse mail ou… de supprimer ses données. Ces règles élémentaires vont à l’encontre de la règlementation en vigueur. Comme quoi, le contenant vont le contenu 🙂
    Cordialement
    Alain

  7. Antsa Dit:

    Bonjour,

    Pour le coup, je ne suis pas d’accord avec cet article. J’ai vérifié plusieurs fois avant de réserver mes hotels sur Very-chic et les prix sont plus intéressant que sur les grands site officiel de réservation.
    Exemple : Quinta da Marinha ***** (Cascais, Portugal), pour la nuit du 18 au 19 septembre 2014

    Very Chic propose pour 115€ (avec les frais de gestion)
    – Chambre Standard (Chambre Double )
    – Accès libre au centre de bien-être et à la piscine (intérieure et extérieure), aux bains turcs et au sauna
    – Accès libre au putting green du practice et prix spéciaux sur les prix des green fee : 45% de réduction
    – Accès libre au gymnase
    – Parking
    – Petits-déjeuners
    – Réduction de 15% sur les traitements au Spa

    Alors que sur Booking : (étant client Genius)
    La nuit sans le petit déjeuner est à 152,46€ (Petit dej en buffet à 25€ sup/pers)
    Ou 172,20€ avec les petits déjeuners (sans les avantages obtenus sur Very Chic)

    Au final, c’est bien plus intéressant de passer par Very Chic pour cet hotel.

    Je pense qu’il faut simplement comparer, et on peut y trouver son bonheur.

  8. Adamsberg Dit:

    Enthousiasmée par le descriptif proposé sur Very Chic, j’ai réservé une chambre à l’hôtel de Paris, à Sanremo.
    Officiellement un ****…
    Mon expérience a été très à l’opposé de ce que le site faisait miroiter

    – Accueil froid
    – Très peu de personnel (pas de voiturier, pas de bagagiste, personne au spa)
    – Spa fermé, sombre et sinistre, à l’aspect désolé avec des cadavres de bouteilles qui trainaient
    – Dîner pris au lance-pierre car nous étions les seules clientes et le personnel de cuisine avait hâte de finir son service
    – pas de carte de cocktails au bar, des chips servies avec notre verre; etc.

    Bref, l’impression d’une appréciation de l’établissement largement surévaluée par le site.

    Ma sœur et moi y étions venues pour un we détente; sachant qu’il n’y avait pas de piscine, nous comptions sur le spa pour nous ressourcer.
    Le spa était donc fermé; on nous l’a « ouvert » de mauvaise grâce vers 17h: deux « douches sensorielles » (il faut comprendre des douches normales, mais avec des lumières rouge et bleu et un tuyau d’eau produisant un bruit infernal qui nous a poussées à fuir) deux sachets de thé qui se battaient en duel faisaient office de tisanerie.
    Le jacuzzi était hors fonction.
    Nous nous en sommes plaintes à la réception et il nous a été répondu que de toute façon, il n’était pas compris dans notre offre.
    Celle-ci précisait pourtant « accès au spa »

    Bilan de ce we détente: pas de piscine, pas de baignoire, pas de jacuzzi.
    Nous avons attendu l’heure du repas en navigant sur internet et avons quitté l’hôtel le lendemain sitôt le très mauvais petit déjeuner avalé.

    Voilà donc deux fois que j’écris en vain à Very Chic pour savoir ce qu’il faut comprendre par « accès au spa » et pour me plaindre, toujours inutilement, de prestations payées mais pas honorées.

    Je précise que je ne suis pas une grincheuse chroniquement insatisfaite: ma critique du Royal Hotel de Sanremo est dithyrambique sur Tripadvisor…

    Je ne commanderai plus sur Very Chic ni le recommanderai vu l’indigence de son service clients.

  9. Adamsberg Dit:

    Enthousiasmée par le descriptif proposé sur Very Chic, j’ai réservé une chambre à l’hôtel de Paris, à Sanremo.
    Officiellement un ****…
    chambre + diner + « accès au spa »
    Mon expérience a été très à l’opposé de ce que le site faisait miroiter

    – Accueil froid
    – Très peu de personnel (pas de voiturier, pas de bagagiste, personne au spa)
    – Spa fermé, sombre et sinistre, à l’aspect désolé avec des cadavres de bouteilles qui trainaient
    – Dîner pris au lance-pierre car, un samedi! nous étions les seules clientes et le personnel de cuisine avait hâte de finir son service
    – pas de carte de cocktails au bar, des chips servies avec notre verre; etc.
    -Petit-déjeuner: produits frais non réfrigérés, salade de fruits qui était déjà très vieille la veille, céréales jetées dans des assiettes sans cloche, etc.

    Bref, l’impression d’une appréciation de l’établissement largement surévaluée par le site.

    Ma sœur et moi y étions venues pour un we détente; sachant qu’il n’y avait pas de piscine, nous comptions sur le spa pour nous ressourcer.
    Le spa était donc fermé; on nous l’a « ouvert » de mauvaise grâce vers 17h: deux « douches sensorielles » (il faut comprendre des douches normales, mais avec des lumières rouge et bleu et un tuyau d’eau produisant un bruit infernal qui nous a poussées à fuir) deux sachets de thé qui se battaient en duel faisaient office de tisanerie.
    Le jacuzzi était hors fonction.
    Nous nous en sommes plaintes à la réception et il nous a été répondu que de toute façon, il n’était pas compris dans notre offre.
    Celle-ci précisait pourtant « accès au spa »

    Bilan de ce we détente: pas de piscine, pas de baignoire, pas de jacuzzi.
    Nous avons attendu l’heure du repas en navigant sur internet et avons quitté l’hôtel le lendemain sitôt le très mauvais petit déjeuner avalé.

    Voilà donc trois fois que j’écris à Very Chic pour savoir ce qu’il faut comprendre par « accès au spa » et pour me plaindre, toujours inutilement, de prestations payées mais pas honorées.
    Voici la réponse du service clients:
    « Aucune mention du jacuzzi n’était faite dans notre offre. »
    Je leur ai répondu par un copier/coller des 5 premières définitions de « spa » que j’ai trouvées sur internet. Évidemment, toutes mentionnent en premier lieu la présence d’un jacuzzi.

    Je précise que je ne suis pas une grincheuse chroniquement insatisfaite: ma critique du Royal Hotel de Sanremo est dithyrambique sur Tripadvisor…

    Je ne commanderai plus sur Very Chic ni le recommanderai vu l’indigence de son service clients.

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.