Catégorie | Actualité, Finance

Crowdfunding et startups au menu du gouvernement anglais

Posté le 14 décembre 2012 by Economie Nouvelle

Alors que le mouvement des pigeons semble s’être tassé en France, de l’autre côté de la manche le gouvernement britannique apparait très en pointe sur les nouvelles technologies et l’économie du XXI siècle. Il s’apprête ainsi à prêter aux PME via des sites de crowdfunding et prend en main le développement du « Silicon Roundabout », la Silicion Valley londonienne.

Des prêts gouvernementaux… en P2P ?

Vince Cable, Business Secretary l’a annoncé, ce sont pas moins de 110 millions de livres qui seront consacré à alléger l’étau financier qui étouffe les PME anglaises. Et, pour mettre en place ce mécanisme, l’état anglais va s’appuyer sur les sites de prêt en P2P. Ceux-ci fonctionnent de manière simple: ce sont des particuliers ou des entreprises qui proposent eux-mêmes de prêter de l’argent à d’autres particuliers ou entreprises. Ils passent ainsi par une plateforme en ligne qui mets tout le monde en relation et prend en charge le côté administratif. Les prêteurs sont rémunérés par les intérêts que payent ceux qui empruntent.

Multiplier l’effet

En pratique, Funding Circle et Zopa, deux des quatre plateformes choisies vont récupérer respectivement 20 et 10 millions de livres. Cet argent devra cependant être prêté en parallèle d’argent des autres utilisateurs du site. L’état anglais ne veut donc pas simplement réinjecter des liquidités dans le système mais bien tirer vers le haut tout un ensemble de prêteurs potentiels. Les montants en jeu ici restent faibles compte tenu des besoins des PME anglaises, mais gageons que cette initiative permettra de rendre plus crédible le crowdlending.

Le Silicon Roundabout

Après la vallée du silicone, c’est au tour du rond-point ! Ce quartier de l’est londonien est le rendez-vous de startups et le gouvernement anglais compte bien tirer le maximum de cet écosystème. Il a donc annoncé un plan d’investissement de 50 millions de livres pour moderniser les infrastructures locales. Dans l’énorme complexe qui sera construit sur Old Street et aura de nombreuses salles de cours, espace de co-working et même des imprimantes 3D ! Cet investissement en conjonction de ceux de géants tels Microsoft ou Cisco fera de Londres un hub incontournable en Europe.

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.