Kiind veut mettre fin au gaspillage des cartes cadeaux

Posté le 18 juillet 2013 by Economie Nouvelle

A selection of gift cards in a store in New York on Wednesday, November 2, 2011. (© Richard B. Levine)Elles finissent souvent leurs vies au fond d’un tiroir, inutilisées. Les cartes cadeaux sont très utiles mais souvent gaspillées. Kiind une startup veut changer cela en faisant des cartes cadeaux dont le montant n’est débité auprès du donateur que si elle est effectivement utilisée !

Le problème des cartes cadeaux

Pour ceux qui ne veulent pas prendre le risque de se tromper en offrant un cadeau et préfèrent donc se dire qu’avec une carte, l’heureux élu choisira lui même quelque chose qui lui plait les cartes cadeaux semblent idéales. Mais dans les fait les nombreuses restrictions: limite à quelques magasins, ou quelques rayons, date limite d’utilisation, réservation difficile dans les créneaux les plus demandés… font que les cartes cadeaux sont surtout bonnes pour… les commerçants !

kiind-logoKiind

Leif Baradoy, le fondateur de Kiind estime que cette année, près de 10 milliards de dollars seront ainsi gaspillé sur le seul marché américain. le fonctionnement de Kiind est très simple: on choisit où la carte cadeau doit s’appliquer et le choix va du petit commerçant local jusqu’au géant comme Amazon et on rentre ses coordonnées de carte bleue. La carte est alors envoyée par email et est même intégrable dans le Passbook d’Apple. Enfin, le débit de la carte de crédit n’a lieu que lorsque la carte est effectivement utilisée !

Idéal pour… les entreprises ?

kiind-leadLe premier gagnant d’un tel système serait les entreprises.. en tant que donateur ! En effet, celles-ci représentent 23% des cartes achetées par an qu’elles offrent à leur salariés. Or ceux-ci ne consomment pas tous leur cartes. Le recours à Kiind permettrait donc aux entreprises d’économiser entre 8 et 19% d’après Leif Baradoy tout en offrant toujours le même cadeau à tout le monde !  C’est autant d’économisé y compris sur le taux de change qui peut s’appliquer aux nombreux achats en ligne auxquels les consommateurs sont désormais habitués. On peut ainsi gérer finement des cartes dans des monnaies différentes.

Big Data

De même, Kiind va pouvoir accéder à de très précieuses données quant à l’usage des cartes cadeaux. Kiind pourra ainsi monétiser sa base aisément alors que tout le monde ne jure plus que part le Big Data. Le système est pour l’instant uniquement disponible aux USA et au Canada, mais gageons qu’on ne devrait pas tarder à le voir arriver en Europe !

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.