Catégorie | Analyse, Technologie

Tags |

Les 4 applications révolutionnaires du Big Data dans la prochaine décennie

Posté le 19 avril 2013 by Economie Nouvelle

Big-DataArticle invité par Guillaume Guy

Le Big Data, avec l’avènement de nouvelles technologies de stockage, d’analyse et d’intégration, est souvent cité comme l’un des domaines les plus prometteurs de ce début de siècle. La très sérieuse entreprise de conseil McKinsey avance même des chiffres ambitieux: “60% d’amélioration de la marge opérationnelle pour les retailers” et plusieurs centaines de milliards d’économie, rien que dans le domaine de la santé aux USA.

Qu’en est-il actuellement? Enquête sur les 4 applications les plus “hot” outre atlantique… Et révélatrices des tendances du moment.

IBM Intelligent Operations Center

Dans la même veine que Watson, (Système développé par IBM, qui est devenu connu en gagnant le ”Question pour un Champion” américain) mais avec une composante prédictive, IBM voit gros en proposant une solution tout-en-un destinée aux grandes villes et déjà adoptée par New York, Rio et Madrid.

NeuronesL’ambition est grande: optimiser la gestion les ressources urbaines avec au menu: Réguler le trafic, prévenir la criminalité et intervenir rapidement et stratégiquement sur les infrastructures endommagées (service d’eau, électricité …). En plus d’être révélateur du potentiel, cette application illustre la capacité actuelle de traiter de multiples signaux: des traditionnelles données numériques (structurées) aux enregistrements vidéo ou données de localisation pour donner une vision globale et intégrée.

Heritage Prize

Ce prix mis en ligne sur Kaggle en Avril 2011 illustre également tout le potentiel que le système de santé peut tirer du “Big Data”. L’idée était ici de prédire les futures hospitalisations à partir des données médicales, ouvrant ainsi la voie à nombreuses nouvelles stratégies comme par exemple, traiter les patients à haut risque avec des procédures alternatives sécurisées.

Plus généralement, les hôpitaux d’un côté et les payeurs de l’autre sont déjà engagés dans la course aux armes (dans un jeu à somme nulle). Par exemple, le “Billing Optimizer” d’Opera Solutions promet aux hôpitaux d’optimiser la facturation des soins aux assureurs. Espérons que les patients en sortiront gagnant !

Big-Data-PenséeLinkedIn

Il est facile de s’y méprendre en prenant le business model de LinkedIn pour un Facebook professionnel. Il n’en est pourtant  rien. LinkedIn est avant tout un “switchboard” (place de marché): qui met en relation des professionnels avec des recruteurs à travers son nouveau produit: Hiring Solutions. En plus de contenir l’une des plus grandes bases de données, LinkedIn peut potentiellement prédire quelles sont les personnes prêtes à changer d’emploi et faire le tri pour les recruteurs.

A l’heure où 68% des chefs d’entreprises ont du mal à recruter, il est cohérent de prédire une grande réussite pour cette solution. En généralisant, les modèles de mise en relation, de Match.com à Ebay ont déjà commencé à profondément modifier l’industrie par l’avènement de technologies permettant une meilleure précision de recherche, poussant par conséquent à une plus grande désintermédiarisation.

Square

Square est révélateur de la direction que toute la filiere Marketing prend. Son business model est de proposer des offres personnalisées de marchands à proximité (en passant devant un Starbucks par exemple). Le Big Data joue ici le rôle d’outil au profit de la marotte du Marketer: maximiser le ROI.

Square-carte-bleueA cette fin, les entreprises, d’Amazon à Netflix, investissent massivement dans les systèmes de recommandations ou, plus généralement, dans le “Machine Learning”, ce vaste domaine de recherche visant à créer des algorithmes capables de deviner tous vos goûts. Ainsi, le consommateur sent un lien privilégié avec l’entreprise et est plus disposé à acheter.

Ces tendances démontrent un secteur en pleine vitalité offrant d’énormes d’opportunités. Etant encore limité aux “Early Adopters” dont beaucoup connaissent déjà un succès certain, il est aisé de prédire une adoption croissance par les entreprises aux ressources plus limitées (PMEs par exemple). La question est alors qui saura offrir un service attractif à ce nouveau public. Splunk dont l’IPO remonte à 2012, comme beaucoup d’autres, font déjà le pied de grue.

guillaume-guyGuillaume Guy est un employé d’Opera Solutions ou il se spécialise en Big Data & Analytics. En particulier, son domaine d’expertise est la valorisation des données appliquée au Marketing avec des problématiques de Yield Management, Revenue Enhancement, Attrition Reduction et Customer Acquisition.

Pour plus d’information, visiter son profil LinkedIn

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.