L’opérateur anglais Three étend ses forfaits sans roaming

Posté le 12 décembre 2013 by Economie Nouvelle

three-logoNeelie Kroes la commissaire européenne en charge de la société numérique est-elle en train de gagner sa bataille contre le roaming sans avoir à légiférer ? C’est en tout cas l’impression que donne l’opérateur anglais Three, déjà célèbre pour ses prix agressifs, il a annoncé que son offre Feel at home permet d’appeler depuis l’étranger comme depuis chez soit depuis 11 pays dont… les Etats-Unis !

Feel at Home…

Un nom parfaitement trouvé, le programme Feel at home de L’opérateur britanique signifie tout simplement que les consommateurs se servent de leur forfait anglais à l’étranger comme s’ils était en Angleterre: Voix, SMS ou encore data rien ne change. Et l’opérateur de joue pas petits bras en permettant de telles pratiques dans 11 pays: les USA, l’Autriche, l’Australie, le Danemark, Hong Kong, Indonésie, Italie, Macau, Irlande, Sri Lanka et Suède.

Une initiative qui devrait se répandre

Les Français se rappelleront que déjà en 2012 Free Mobile avait lancé une initiative similaire mais restreinte au seul Portugal, pays de l’UE et donc bénéficiant déjà de tarifs de roaming régulés. L’anglais Three va beaucoup plus loin avec une liste de pays déjà non négligeable et qui si elle comporte certaines destinations où probablement peut d’abonnés se rendent comme le Sri Lanka, on note la présence de pays comme les USA et plusieurs pays européens.

Three-roaming

Cela signifie donc que l’équation économique est acceptable pour les opérateurs et la pression concurrentielle crée au Royaume-Uni, devrait in fine convaincre les autres opérateurs anglais (dont Orange) de s’aligner. De là, une propagation à l’Europe continentale serait aisée.

Quand ?

La question n’est donc pas est-ce que de tels programme vont se développer mais plutôt quand ? La baisse des tarifs de roaming autorisé au sein de l’UE vont de toute façon rendre accessible de fait de telle pratique dans les mois à venir. Mais comme souvent dans le monde des télécoms grand public, l’initiative viendra probablement des challengers.

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.