Les Voitures Jaunes s’attaquent au transport haut de gamme à Paris

Posté le 30 octobre 2012 by Economie Nouvelle

Le faible nombre de taxis en région parisienne continue de faire des mécontents. Il n’est donc pas étonnant qu’une initiative comme celle des Voitures Jaunes soit accueillie favorablement par des franciliens incapables d’obtenir des taxis aux heures de pointes. Les Voitures Jaunes ne sont pas les premières sur le marché des Véhicules de Transport avec Chauffeur (VTC, ne les appelez surtout pas Taxi, ils n’ont pas le droit à la maraude, et vous ne pouvez pas les héler en pleine rue), en effet il y a un peu moins d’un an, c’est Uber, la startup américaine qui ouvrait véritablement le bal pour le grand public avec une offre basée sur une excellente application smartphone permettant de suivre l’approche de son chauffeur.

Une offre haut de gamme

Présent uniquement sur Paris, sa petite couronne et ses aéroports, l’offre des voitures jaunes se veut haut de gamme. Ses 60 véhicules Renault Scenic sont conduits par des chauffeurs à la conduite écologique, et si pour l’instant la réservation ne se fait que par le site internet, On nous assure que des applications smartphone arriveront bientôt.

Mais le principal point différenciant des voitures jaunes par rapport à un taxi ou à des offres comme Uber c’est le fait que le prix soit connu au moment de la réservation. Ainsi, pas de stress de voir grimper le compteur alors qu’on est coincé dans les embouteillages !

Des services, des services toujours plus de services

Pour justifier cette appellation de « service standardisé haut de gamme« , la startup mise sur les services: aux classiques bouteilles d’eau et wifi à bord, vous pourrez demander un rehausseur pour enfant ou bien de pouvoir trouver votre journal favori sur la banquette. Les voitures jaunes vont même plus loin en proposant des tablettes tactiles ou des ordinateurs portables à bord (sur demande seulement, visiblement) pour ceux qui le souhaiteraient. Enfin, les chauffeurs doivent veiller à ce que les passagers rentrent bien dans leur immeuble avant de partir, service que certain(e)s pourront apprécier.

Sur le plan des services, on se situe clairement sur un service premium qui semble même pouvoir aller plus loin que celui du leader Uber. L’exploitation n’ayant commencé qu’en août, il faudra attendre de voir comment tout cela se comporte avec la montée en charge.

Et les prix ?

Le paiement se fait seulement par carte bleue (à la réservation ou dans le véhicule). Les tarifs sont plus élevés que ceux des taxis réglementés mais semblent inférieurs à ceux pratiqués par Uber, même si les Voitures Jaunes ne fournit pas sa méthode de calcul basée sur le temps de trajet moyen à certaines heures (et donc fonction de la distance et du temps de parcours estimé). Un même trajet vous coutera donc plus cher à la sortie des bureaux qu’en milieu de matinée. Notons néanmoins qu’avec 6 passagers possibles sans bagages, le prix d’une course par personne peut être très contenu. Le service ne se bat de toute façon pas sur le créneau du prix mais joue sur les services et la rareté de l’offre.

Montée en puissance

La startup est en pleine phase d’expansion et compte 80 salariés en CDI. Saluons par ailleurs l’initiative des voitures jaunes qui recrute ses chauffeurs en partenariat avec Pôle Emploi chez les chômeurs en fin de droits et les fait travailler au 35h, chose peu courante dans le monde du taxi. Avec un objectif d’une centaine de voitures contre 60 actuellement, le recrutement se poursuit à grande vitesse chez les voitures jaunes. Les chercheurs d’emploi apprécieront.

2 Commentaires de cet article

  1. Un taxi moto à Paris Dit:

    Un super concept de taxis !

  2. Ben Dit:

    Tu as le choix entre, d’un côté, une offre avec des grosses BM, des Merco, un service exclusif et de l’autres des Taxis couleurs La Poste, avec Besancenot au volant. A ton avis, moi client, je choisis quoi ?

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.