Catégorie | Analyse, Box Abonnement

WineBox: Entretien avec MyVitiBox

Posté le 21 janvier 2013 by Economie Nouvelle

P1020951Parmi les nombreuses startups qui proposent des abonnements mensuels dans le secteur du vin, nous avions été très impressionné par MyVitibox nous sommes donc allé les voir dans leurs locaux parisiens afin de faire le point sur leur développement.

De l’atout de la sous-traitance

Lancé en octobre 2012, MyVitiBox ne compte que 3 personnes dont une arrivée récente, Alban le fondateur et Elise ont en effet été rejoints par Madeleine. Si l’entreprise peut fonctionner ainsi c’est grâce à une préparation méthodique de la sous-traitance logistique. Les cartons dont nous avions tant vanté la solidité ont ainsi été développés en partenariat avec le fournisseur. Et pour bien saisir l’ensemble des enjeux, l’équipe a commencé par emballer et poster eux-mêmes les premiers colis avant de passer la main !

MyVitiBox-Bouteille-vin-abonnement-novembreL’expérience client

Pour se différencier dans un marché concurrentiel, MyVitiBox se concentre sur l’expérience client. Beaucoup d’abonnés envoient ainsi des mails pour faire part de leurs suggestions à l’équipe qui, en plus d’y répondre invite parfois les clients à en discuter en tête à tête.

Soirée Apéro

Preuve de cette volonté de ramener dans le réel l’activité, MyVitiBox organise des soirées apéro qui sont l’occasion tant d’une dégustation œnologique que de faire des rencontres intéressantes. D’autres partenariats sont à l’étude.

Le boom de Noël

Alban et Elise attendaient Noël avec peut-être encore plus d’impatience que des enfants. En effet, un abonnement à de bonnes bouteilles fait un cadeau idéal pour les fêtes et ils ont ainsi vu leurs ventes multipliées par 5 entre novembre et décembre !

myvitibox-logoS’assurer la fidélité des abonnés

Nerf de la guerre, le churn c’est-à-dire le nombre de désabonnement par mois n’est pas oublié. Pour garder ses abonnés, MyVitiBox insiste sur la qualité des vins mais aussi sur le côté pédagogique de ses boxs. Les livrets thématiques qui les accompagnent permettent ainsi d’apprendre quelque chose sur la vigne à chaque gorgée !

Bon courage donc à Alban, Elise et Madeleine dans leur aventure.

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.