Catégorie | Analyse, Informatique, Télécom

Tags | ,

Les applications qu’iOS 6 va faire disparaitre de votre iPhone

Posté le 14 juin 2012 by Economie Nouvelle

La présentation d’une nouvelle version majeure d’iOS est un moment très attendu par la presse et par les fans de la marque à la pomme mais redouté par d’autres. Si tout le monde attend avec impatience les nouvelles fonctionnalités phares, certains sont marqués par l’appréhension, et ceux là ce sont les développeurs.

Si les développeurs sont au cœur de l’écosystème d’Apple, permettant grâce à leurs apps de rendre si populaires tous les iDevices, ils n’ont qu’une peur, c’est de voir Apple intégrer nativement les fonctions qu’ils offrent. En effet de nombreuses app servent à compléter iOS en y adjoignant des fonctionnalités absentes, mais quand Cuppertino décide de rajouter une fonctionnalité très populaire (même parfois uniquement présente sur les téléphones jailbreaké !) c’est le drame.

D’autant plus que la politique de validation des app sur l’app store interdit de répliquer des fonctionnalité déjà présentes nativement.

La concurrence (impossible) avec les apps natives

En effet comment pour un développeur justifier le prix de son app, ou même son simple téléchargement quand la même fonction est offerte nativement, parfaitement intégrée dans l’OS ? Pour de nombreux développeurs, une telle annonce les laisse face à un choix simple, innover encore plus ou sombrer dans l’oubli. Alors voici pour vous un rapide aperçu des apps que iOS 6 risque de faire disparaitre de votre iPhone.

Les apps de Navigation

Si il est bien un domaine où Apple a enfoncé le clou lors de la présentation de iOS 6 c’est bien sur le créneau de la nouvelle application maps qui se passe de Google. De nombreuses applications qui proposent de vous guider virage après virage sur votre iPhone risquent de pâtir de cette mise à jour significative. D’autant plus que de nombreux concurrent sérieux font payer très cher ces apps. Celles de TomTom ou Garmin par exemple se monnayent en dizaines d’euros. Même les apps gratuites, dont certaines communautaires risquent de pâtir de la concurrence d’un produit aboutit livré pré-installé.

Les apps de lecture hors ligne

Avec sa fonction de cache de site Internet entier présente dans le nouveau navigateur Safari, Apple risque fort de vous faire abandonner des services comme Instapaper, Read it Later ou bien encore Spool. D’autant plus que la nouvelle mouture du navigateur permet de reprendre aisément sa lecture en changeant de machine.

Les apps de programmes de fidélité et de paiement

La nouvelle application PassBook tombe bien mal pour les nombreux développeurs qui voulaient vider votre portefeuille de toutes ces cartes de fidélité qui l’encombre en les rendant accessibles numériquement. La versatilité voulue de PassBook qui permettra également à terme de garder ses billets d'avion ou de concerts ajoute encore à l'attrait de cette solution pour des consommateurs qui s'y perdaient peut-être entre les nombreuses alternatives du marché et espère trouver dans une application native une unification bien nécessaire.

PassBook semble également vouloir attaquer Google Wallet de front, mais l'avenir nous dira plus précisément l'impact que cette app aura sur l'écosystème des paiements sur mobile.

les apps de partages privé de photos

La fonctionnalité PhotoStream annoncée au WWDC, risque elle de déranger certaines app qui surfaient sur la volonté de certains utilisateurs de partager leur photos avec plus d'intimité que sur Facebook ou bien Flickr bien que ceux-ci offrent des options de privatisation des albums. C'est surtout la simplicité du partage qui est mise en avant ici et devrait donner un avantage certain à Apple.

Enfin, l'arrivée de FaceTime en 3G va peut-être réduire un peu le volume de conversations traitées par Skype, Tango et consort, mais ceux-ci bénéficiant du multiplateforme ne devraient pas être trop affectés.

Et vous ? que pensez-vous de la relation entre Apple et la communauté des développeurs ?

1 Commentaires de cet article

  1. Sylvain Dit:

    Concernant les GPS, il persiste une possibilité pour tomtom et les autres de vendre sur le store car le GPS guidage 3D iOS 6 n’est possible que sur le 4S, donc pour Tomtom cela permet de vendre le système aux propriétaires de iphone 4 et 3GS

Laisser un commentaire






Abonnez-vous !

Recevez un récapitulatif hebdomadaire des articles et bien plus encore par email !
Vous recevrez un email d’activation.